Continons notre analyse des débats parlementaires autour de l’article 4 de la loi LOPPSI. Cet article concerne la première intervention de Mme Chantal Brunel, Députée de Seine et Marne

Continue reading »

Voici les explication du texte de loi présenté au nom du premier ministre François Fillon par Mme Michèle Alliot-Marie, alors Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités Territoriales au moment du dépôt du texte.

Comme déjà dit précédement, l’Article 4 de la loi dite LOPPSI (pour Loi d’Orientation et de Programmation de la Performance de la Sécurité Intérieure) a été adopté en seconde lecture, le jeudi 16 novembre 2010 lors des débats à l’Assemblée Nationale. Cet article sous couvert de s’attaquer aux contenus pédo-pornographique sur Internet, vise à instaurer un bloquage des sites à contenus pédophiles par une autorité adminstrative.

De nombreux citoyens français adeptes des nouvelles technologies de communications y voient une tentative d’instaurer une censure d’Internet en France.