Une république irréprochable

On 17 December, 2010, in Politique, by Winael

Le ministère de l’Intérieur (officiellement Ministère de l’intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration) est le ministère du gouvernement français chargé traditionnellement du maintien de l’ordre public et de l’administration du territoire.

_sources : Wikipédia_

Brice HortefeuxEncore une fois, le gouvernement français illustre parfaitement le concept de “République Irréprochable” chère au Président Nicolas Sarkozy. Son ami de 30 ans et Ministre de l’Intérieur, donc en charge, d’après la définition, de l’ordre public sur le territoire français, vient d’être de nouveau condamné.

Il avait déjà été condamné, alors qu’il était en exercice, pour injures raciales, ce qui est une faute grave pour le poste qu’il occupe, le voilà maintenant condamné pour… atteinte à la présomption de l’innocence.

Cette condamnation fait suite à l’affaire David Sénat. Ce magistrat, membre du cabinet ministériel du Ministère de la justice, avait été désigné comme la sources d’informations confidentielles des journalistes du Monde sur les enquêtes liées à l’affaire Woerth-Bettancourt. M. Hortefeux s’était basé sur l’utilisation des fadettes, ce qui au passage est illégal, pour expliquer que David Senat, sans toutefois le désigner, était le couplable de ces fuites.

« Article 11. Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.
Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d’après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l’acte délictueux a été commis. »

A ce jour, il n’y a eu aucun jugement permettant d’établir avec certitude la culpabilité de M. Senat. Le fait pour le ministre de l’Intérieur d’atteindre à la présomption d’innocence est un fait grave. Il serait temps pour le premier ministre de demander à Brice Hortefeux de démissionner, car avec de multiples condamnations il ne peut plus être ministre